Crédit photo : Youtube

New York - Cleveland : on a repoussé les limites là

30 octobre 2017 13:15

La réaction attendue après une semaine pour le moins calamiteuse n'est pas venue. Les Cavs n'ont joué que pendant le deuxième quart-temps, se laissant complètement déborder par des Knicks qui, reconnaissons-le, ont été bons. Avec tout ce qu'on leur a mis dans la tronche depuis deux semaines, on leur doit au moins ça.

Les deux équipes jouent de leurs forces en début de match : les Cavs à longue distance et les Knicks dedans. Cependant l'adresse fuit rapidement les locaux qui subissent alors un 12-0 des joueurs de la grosse pomme. Tim Hardaway Jr est particulièrement en vue durant le quart (et plus ou moins tout le reste du match), avec 10 points. Le score est de 29-19.

Le banc des Cavs retrousse les manches en deuxième quart et on voit, pour la première fois de la soirée, ce qui pourrait ressembler à de la défense. Les Knicks sont comme nous, complètement sous le choc, et l'écart fond comme la glace de merde achetée à ton gamin pour qu'il la boucle et te laisse profiter de ton aprem plage. LeBron James a beau sortir, l'élan ne faiblit pas et Cleveland recolle à 49-49 à 3 minutes de la fin. Sauf que Tim Hardaway remet son équipe dans le bon sens avec 7 points très rapides, et les Knicks reprennent de la marge avant la pause, 62-54.

Les Cavs entament l'écriture du tome 1 de "Où est notre agressivité ?" en deuxième mi-temps. Comme avec la célèbre BD qui leur a servi d'inspiration, c'est foutrement difficile de trouver la planque et les Knicks en profitent pour augmenter l'intensité et se détacher. LeBron James est fantomatique, tout le monde s'en tape comme si c'était de la présaison, les fans apprécient d'avoir raqué leur place. Les Knicks passent un 10-0 en 1'30 derrière le traditionnel Tim Hardaway, portant la marque à 92-75.

Un semblant de révolte a lieu au quatrième. Les Cavs reviennent à 9 points grâce à deux 3 points de Korver, puis LeBron fait passer l'écart à 6 points à 8 minutes de la fin. Ah bah dommage, ils feront pas mieux. Courtney Lee, excellent hier soir au relais de Porzingis et Hardaway, redonne de l'air aux Knicks avec un layup difficile et un gros shoot à 3. Il n'en fallait pas plus pour briser la maigre volonté des joueurs de l'Ohio. Kristaps Porzingis plie l'affaire en patron et les bancs terminent la rencontre.

Ce qu'il faut retenir du match :

  • Les Knicks ont mis fin à une série de 10 défaites consécutives contre les Cavs.
  • On a peu parlé de Porzingis car il est désormais habituel de le voir planter 30 points par match. Flippant. Gros matchs pour Hardaway et Lee également.
  • Nouvelle bonne performance de la défense des Knicks avec 95 points encaissés contre une attaque normalement prolifique.
  • La saison est longue et c'est normal que la motivation ne soit pas toujours maximale, mais a-t-on le droit de dire que c'est scandaleux de s'en battre la race à ce point au bout de 7 matchs ?
  • Bon, Dwyane Wade et Kyle Korver ont eu un apport intéressant en deuxième quart. Mais c'est vraiment histoire de sortir un truc positif.